11/09/2009

N'oublions pas la dure réalité...

Bien que je sois heureuse dans ma nouvelle famille, il y a des choses que je ne peux effacer de ma mémoire .

Dans mon sommeil  quelques fois agité ,c'est la voix de maman  prononçant doucement mon nom ,qui me ramène à la douce réalité dans laquelle je vis à présent...

Il suffit parfois d'un bruit, d'un aboiement ,d'un visage pour que les images et les souvenirs remontent à la surface ...

Alors ,maman est toujours là , pour me caresser,me parler, me rassurer dans pareille situation...

Mais du plus profond de ma chair de galgo , je me souviens...

Tocar el piano :

C'est la technique la plus affreuse réservée aux mauvais galgos.Ils seront pendus les pattes arrières touchant le sol mais celles de devant ne faisant que l'effleurer .Pour se soulager le galgo essaye de poser ses pattes avant sur le sol mais il ne le peut pas car alors à chaque fois,il se pend un peu plus . C'est avec ses doigts qu'il effleure le sol , ne pouvant jamais poser sa patte entièrement , comme fait le pianiste qui appose ses doigts sur le clavier sans jamais poser ses mains dessus . Après des heures et des heures à essayer de se main tenir uniquement sur les pattes arrières , il finira par se pendre.Cette technique est celle qui leur réservera l'agonie la plus longue : c'est TOCAR EL PIANO.

ahorcado

Voici la position dans laquelle on les retrouve après pendaison par cette méthode , lorsque les cervicales ont cédés.

15:04 Écrit par Moi Lola...galga. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : galgo, pendaison, methode |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.